Tai Chi Chuan de style Yang

Le Taiji Quan , « boxe du faîte suprême », est un art martial interne, le mot Chuan signifie poing, nous indique le but du Taiji Quan  : nous battre, mais contre nous-même, comme cet art nous le rappelle, notre combat est interne, c’est la recherche de l’harmonie et la paix en nous.

D’abord savoir s’accepter tels que nous sommes, la pratique en elle-même est un combat, prendre conscience de la difficulté à adopter le geste juste, celui que l’on nous démontre et que nous peinons à imiter, avec les limitations liées à notre corps qui manque de souplesse, avec notre esprit trop rigide qui bloque certains mouvements, avec nos raideurs liées à l’âge. Nous apprenons tout d'abord la patience.

Prendre conscience de nos limites est déjà une victoire sur nous, le geste que nous faisons devient notre et pas seulement une pâle imitation. La pratique, sans cesse renouvelée apporte fluidité et aisance. Nos gestes s'inscrivent dans une chorégraphie qui se charge de notre personnalité et devient de plus en plus personnelle, nous nous sommes appropriés la forme de Taiji Quan.

© 2022 Tous droits réservés.